Bienvenue à Sainte-Aurélie! Renseignez-vous sur notre politique d’accueil, elle pourrait vous convenir!

Nouveau point de service du SAEMO

  

Le SAEMO (Service d’accroissement en employabilité de la main-d’œuvre) offre dorénavant ses services à la recherche d’emploi à la Maison des jeunes de St-Prosper sur demande.

Tous nos services sont gratuits!

418 625-3424

saemoetchemins.com 

 


 

 

Échéances de taxes pour 2019

Pour 2019, les échéances de taxes sont les suivantes :

  • 28 février
  • 30 avril
  • 30 juin
  • 31 août

 

 

TAXES SCOLAIRES

Afin de vous éviter des délais administratifs, n’oubliez pas que vos taxes scolaires doivent être payées à la COMMISSION SCOLAIRE DE LA BEAUCE-ETCHEMIN et non à la Municipalité.

 


 

 

Application Voilà!

 

Plan de sécurité civile

 

Capsule urbanisme

 

Capsule incendie

 

Capsule finances

 

TROIS FLEURONS

La Municipalité de Sainte-Aurélie a obtenu la cote « Trois fleurons » attribuée par la Corporation des Fleurons du Québec.

 

 


 

 

 

 
 COMMENTAIRES 
 PLAN DU SITE 
Page précédente
Mot du maire

 

16 avril 2019

 

La camisole de force

La camisole de force, vous connaissez ? On la voit dans le film Le silence des agneaux qui met en vedette Anthony Hopkins et Jodie Foster. Le personnage principal, Hannibal, est joué par Anthony Hopkins qui porte sa camisole de force afin de prévenir des crimes horribles. Bon, je ne veux pas vous parler de crimes, mais de gestion financière. On a reçu notre rapport financier 2018 et, à sa lecture, je me sens comme ayant une camisole de force. Je m’explique.

Voici les composantes de notre camisole de force à la Municipalité. On est tenu de livrer un ensemble de services essentiels normés par le gouvernement : entretien des routes, service des incendies, aqueduc et égout, sécurité publique, etc. Tout ça c’est normal, mais ce qui étouffe, c’est la taille de notre population : 906 en 2018. Petit rappel, on était 1192 en 1971. Le coût des kilomètres de route à entretenir, celui du service des incendies etc., sont les mêmes peu importe la taille de notre population.

De plus, la Municipalité ne peut encourir de déficit, c’est la loi comme a dit l’autre. Il faut aussi considérer la capacité de payer de nos citoyens et l’état de nos équipements et édifices. Cette année, la Municipalité a dégagé un léger surplus de 84 938 $. C’est gros ? Non. Ce montant représente 5,2 % de nos dépenses d’exercice. Sa présence est essentiel pour plusieurs motifs. C’est notre marge de manœuvre pour équilibrer le budget lors d’une planification financière d’une année difficile et surtout notre bas de laine pour la mise de fonds pour des projets d’immobilisations. Si on se compare, notre marge de manœuvre est inférieure à celle des Municipalités de même taille.

La dette, la maudite dette ! Ce n’est pas si pire. La dette nette pour notre Municipalité est de 652 530 $. Ça représente 653 $ par unité de logements, comparativement à 1 730 $ pour les municipalités de notre MRC. Attention, « On n’est pas si lousse que ça ! ». La dette ne doit pas servir à payer l’épicerie, mais à l’achat d’équipements et d’immobilisations. Exemple, si on veut procéder à l’achat d’un équipement de 300 000 $, d’une durée de vie de 10 ans. Un prêt de ce montant, à 4,5 % sur 10 ans représente un coût annuel de 38 089 $, capital et intérêts. Ça peut facilement représenter un coût additionnel de 35 $ à 40 $ de votre compte de taxe.

Pour résumer, à la Municipalité on vit avec nos contraintes. Faire une transaction majeure, c’est un peu comme vouloir se gratter le dos avec une camisole de force. Houdini pouvait le faire facilement, sans trop y réfléchir. Mais pour nous, c’est plus difficile. Aussi, le Silence des agneaux, c’est une très bonne image des municipalités en région au Québec.

 

Bien à vous
René Allen, maire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Facebook
Tourisme etchemins
Liste de diffusion
Journal municipal
Consulter le calendrier municipal.
Webrôle
MRC des Etchemins
Répertoire des employeurs Métiers et carrières
RICBS
Transport autonomie
SQ